Psychothérapie - Psychanalyse

Cabinet de psychologues Val de Marne

Retour
psy gratuit val de marne

Cabinet de psychologues Val de Marne

Foire A Questions (FAQ) : Comment se passe une psychothérapie ?
Par La Consultation Publique de Psychanalyse du Val de Marne – 94

 

 

 

► Quelle est la procédure lorsqu’un patient se rend chez un psychologue ?  Val de Marne 94


Avant le traitement psychothérapeutique, le patient cherche le psychologue qu’il pourra aller consulter. Pour cela, plusieurs voies sont généralement empruntées :

  • Conseils de la part du médecin généraliste qui connait un psychologue.
  • Conseils des proches qui recommandent un psychologue qu’ils ont vu ou qu’ils voient.
  • Recherche sur internet en fonction des critères qui comptent pour le patient : proximité géographique, spécialisations, sexe du psychothérapeute…

 

Après avoir le nom du psychologue clinicien que le patient souhaite voir, il  le contacte par téléphone ou par message. C’est lors de ce premier échange qu’un premier rendez-vous est proposé.

 

 

► Comment se passe la première séance chez un psychologue ? Consultation Publique de Psychanalyse du Val de Marne


La première séance permet de faire une sorte d’état des lieux : le patient dit ce qui le fait souffrir, ce qui nourrit son mal-être, les choses qu’il aimerait régler, les choses qui le dérange… Les symptômes actuels et leur évolution sont ainsi évoqués.
Par ailleurs, ce premier entretien est l’occasion pour le patient de poser ses questions concernant le cadre de la psychothérapie.

 

 

► Qu’est-ce que le cadre de la psychothérapie et pourquoi est-il important ? Cabinet de psychothérapeutes Val de Marne 94


Le cadre rassemble tout le contexte dans lequel se déroule le traitement psychothérapeutique : fréquence des séances, lieu, prix de la séance, mode de règlement… La stabilité et la constance du cadre a une importance essentielle pour le bon déroulement de la psychothérapie et de la psychanalyse. Il fait fonction d’élément invariable tout au long de la cure.

 

 

► Combien de séances par semaine faut-il faire lors d’une psychothérapie ? Psychopraticien Val de Marne


Le nombre de séances par semaine varie d’un patient à l’autre : une fois, deux fois, trois, quatre, tous les jours… La fréquence élevée des séances augmente la profondeur du travail psychothérapeutique en cours qui se fait en effet plus régulier.


La fréquence est décidée entre patient et psychothérapeute. Elle peut être modifiée au cours du travail psychothérapeutique.


La fréquence des séances n’a pas forcément de lien avec la gravité du problème.

 

 

► Face à face ou sur le divan ? Psychothérapeute Val de Marne


Lorsque vous êtes assis face à votre psychothérapeutique, il s’agit d’une psychothérapie. Lorsque vous êtes allongé sur un divan, on parle alors de psychanalyse.


D’un point de vue concret, les différences sur le divan sont de ne pas voir le psychothérapeute, et d’être en position allongé plutôt qu’assise.
Ces deux modes ont des conséquences sur le travail psychothérapeutique ou psychanalytique en cours et n’existent pas sans raison.

 

 

► Est-ce que le psychologue peut me prescrire des médicaments pendant ma psychothérapie ? Cabinet psychanalyse Val de Marne 94


En aucun cas, le psychologue ne peut prescrire des médicaments. La raison simple est que le psychologue n’est pas un médecin, à la différence du psychiatre.


C’est donc ce dernier qui prescrit des médicaments qu’il s’agisse d’antidépresseurs, d’anxiolytiques… Le médecin généraliste peut également vous faire une ordonnance pour ce type de médicaments. Cependant, il est plus adapté de se tourner vers un psychiatre car c’est un médecin spécialisé dans le traitement des troubles psychiques, ce qui n’est pas le cas du médecin généraliste.


Le psychologue ne travaille donc pas en prescrivant des médicaments. C’est un professionnel dont l’outil de travail principal est la parole.


Il arrive qu’un traitement médicamenteux par un psychiatre se couple à un traitement psychothérapeutique chez le psychologue. Cela concerne des situations bien spécifiques. Il arrive qu’au fil de la psychothérapie ou de la psychanalyse, le traitement médicamenteux ne soit presque ou plus nécessaire : le psychiatre arrête de prescrire les médicaments ou diminue les doses.


Psychiatre et psychologue travaillent donc de concert pour optimiser une prise en charge adaptée aux patients reçus.

 

 

► Quels sont les objectifs lorsqu’on va voir un psychologue Val de Marne 94 ?


Les objectifs sont ceux que le patient s’est fixés. Tous ces buts rejoignent toujours une même lignée : celle d’apaiser sa souffrance et son mal-être.
Il peut aussi s’agir de répondre à des questions que le patient se pose et qui le troublent, de trouver un sens à son existence, d’avoir un rapport apaisée à soi et aux autres…


L’idée n’est pas uniquement de supprimer les symptômes. La psychanalyse permet de consolider des ressources solides dans le psychisme du patient qui lui permette de vivre une existence satisfaisante et de composer avec de possibles futurs problèmes, d’origine internes ou externes, sans aide psychothérapeutique.

 

 

► Quand est-ce qu’une psychanalyse se termine ?  Cabinet psychologue Val de Marne


La sortie de psychanalyse apparait quand les objectifs sont atteints et qu’il y a un apaisement de la souffrance solide. Le psychanalysant considère que son existence lui convient, qu’il a fait le tour de ce qui posait question pour lui, qu’il ne voit plus d’intérêt à continuer à voir le psychanalyste.
A la dernière séance, psychanalyste et psychanalysant font le point. La sortie de psychanalyse se fait d’un commun accord.

 

 

► Pourquoi le psychologue ne parle pas de sa vie personnelle ? Psychothérapeute 94Val-de-Marne


Tout simplement car cela n’aurait aucun intérêt voire un effet néfaste pour les avancées psychothérapeutiques du patient.


Lorsqu’un patient rencontre un psychologue, la seule chose qu’il sait et qui anime sa démarche, est la légitimité du statut du professionnel (diplôme, formation, renommée etc).


Le fait de ne pas savoir qui est personnellement le psychanalyste offre au patient de pouvoir justement imaginer et fantasmer la vie, le quotidien du clinicien. Cela constitue un matériel précieux pour le travail psychothérapeutique car cela indique ce que le patient transfère sur le psychothérapeute qui le reçoit. Moins le patient en sait sur son psychanalyste, plus ses projections peuvent se libérer. Il est d’ailleurs recommandé que le patient puisse dire ces choses, positives ou négatives, qu’il imagine sur le psychothérapeute.


Ce matériel précieux permet de préciser la façon dont le patient voit et imagine le monde qui l’entoure. Il donne également des indications sur ses modes de fonctionnements relationnels.


Si le psychologue parlait de lui-même, il réduirait cette liberté de l’imagination en concrétisant des faits, des attributs le concernant. Il gâche alors une source riche pour l’avancée de la cure.


La curiosité du patient est accueillie par le psychothérapeute mais il ne s’agit pas de répondre aux demandes concernant sa vie personnelle. Un recul doit être adopté : ensemble, cette curiosité sur tel ou tel point, est interprétée et permet de mieux saisir le fonctionnement psychique du patient concerné. 

 

 

► Combien coûte une psychothérapie ? Psychologue Val de Marne


Les tarifs des psychologues varient d’un professionnel à un autre. On considère la moyenne à 60 euros par séance en région parisienne.
Dans le cas présent, il s’agit de la Consultation Publique de Psychanalyse (CPP) du Val de Marne, c’est-à-dire que la psychologue vous reçoit en fonction de vos moyens financiers. Le patient paye les séances selon ses moyens, quelle que soit sa situation économique.


Le dispositif de la CPP – Consultation Publique de Psychanalyse, a été inventé par F. de Amorim, psychanalyste parisien il y a une vingtaine d’années. Il a tout d’abord ouvert un site à Paris. Désormais, les CPP s’étendent de plus en plus et existent dans le Val de Marne, dans les Yvelines et dans les Hauts de Seine également. Ici, vous naviguez sur le site de la CPP du Val de Marne.


Si vous habitez le 92 ou les Yvelines, vous pouvez vous rendre sur la rubrique « liens utiles » du site. Vous y trouverez les coordonnées de collègues de confiances qui sont responsables des autres Consultations Publiques de Psychanalyse.


Au-delà de ce dispositif, il existe des psychologues qui adaptent leurs tarifs aux moyens financiers des patients. Cela permet aux gens en difficulté, ou ne serait-ce qu’aux étudiants, de commencer une psychothérapie ou une psychanalyse s’ils en ont le désir. Il faut en effet savoir que les consultations chez le psychologue ne sont pas remboursées par la Sécurité Sociale.


Avoir l’éthique d’adapter ses tarifs offre d’étendre le soin à toute la population et de en pas le réduire aux personnes ayant des revenus importants.


C’est déjà ce que conseillait Sigmund Freud il y a plus d’un siècle maintenant.

 


Ce prix, quel qu’il soit, montre l’investissement du patient pour sa cure, pour ses avancées, pour son existence et son bien-être. C’est pour cela qu’il est important de payer quelque chose, même si la somme doit être cinq euros.

 

 

►Je veux commencer une psychothérapie dans le Val de Marne, comment faire ?


La Consultation Publique de Psychanalyse du Val de Marne est ouverte à tous : enfants, adolescents, adultes, couples.
Dans une dimension plus collective, il existe également des groupes de paroles, des psychothérapies de groupe et des groupes d’analyse de pratiques.

Les horaires du cabinet de psychologues Val de Marne sont :

  • Avec rendez-vous : Lundi matin, Mardi, Mercredi, Jeudi, Vendredi, Samedi de 07h00 à 22h00.
  • Sans rendez-vous : Le lundi après-midi de 13h à 21h.
  • Le cabinet Val de Marne 94 est ouvert les jours fériés.

 

L’adresse exacte est le 39 rue de Verdun, 94220 Charenton le Pont. A deux minutes à pieds se trouve le métro ligne 8 station Liberté. De nombreuses lignes de bus facilitent également vos déplacements vers Paris et la banlieue du Val de Marne.


Si vous habitez ailleurs (92, Yvelines, Essonne…) rendez vous sur mes liens utiles où se trouvent les coordonnées de collègues de confiance. Vous pouvez également m’appeler et je vous dirigerai vers le professionnel adapté à votre demande.

 

 

☎ Pour plus d’informations si vous souhaitez débuter un travail psychothérapeutique dans le Val de Marne, vous pouvez contacter le 06.35.47.81.36 ou laissez un message dans le formulaire prévu à cet effet. Vous aurez une réponse dans les 24 heures.  En cas d’urgence psychiatrique (dépression, envie suicidaire, angoisse envahissante…), n’hésitez pas à contacter ce même numéro à toute heure du jour et de la nuit. Une séance téléphonique ou en face à face prendra cours.

 

ψ Pour en savoir plus sur la Consultation Publique de Psychanalyse du Val de Marne

 

Contactez-moi