Psychothérapie - Psychanalyse

Psychologue spécialisé adolescent Maisons Alfort

Retour
excellent psy pour ado créteil

Psychologue spécialisé adolescent Maisons Alfort

A quoi sert une psychothérapie pour un adolescent ?

Maisons Alfort - Alfortville

 

 


La psychothérapie est un espace où la parole de l’adolescent peut se libérer. L’écoute et les échanges y sont différents : il ne parle ni à un ami, ni à un parent, ni à un frère etc. L’adolescent peut alors :

  • Y déposer sa souffrance, son mal-être.
  • Mettre en avant les questionnements qui le troublent et pouvoir y répondre.
  • Dénouer ce qui fait nœud dans ses problèmes.
  • Bénéficier d’une écoute professionnelle et sans jugement.
  • Passer son mal-être par les mots, la parole plutôt que par des passages à l’acte.
  • Trouver ses propres limites, ce qui est notamment offert par le cadre de la psychothérapie. 
  • Prendre des décisions et faire des choix.
  • Grandir avec apaisement.
  • Se sentir bien avec soi-même et avec les autres (cf. confiance en soi).
  • Permettre d’apaiser ses relations à autrui (parents, camarades…).

 

L’adolescence est une période bien spécifique de la vie. Elle représente en effet le passage du monde de l’enfance à celui de l’adulte. Cette transition est marquée par des changements corporels notables : la puberté. Celle-ci signe l'apparition des caractères sexuels, transforme la silhouette, la peau, la forme du visage...


La souffrance à l’adolescence peut se manifester par des passages à l’acte. Ceux-ci viennent dire un mal-être qui ne peut pas être nommé, parlé. Il peut s’agir de tentatives de suicide, de scarifications, de prises de drogues, absentéisme scolaire, de comportements à risque (sexualité non protégée, conduire une voiture en étant ivre, fugues…), des comportements compulsifs (alimentaires, tocs…), des comportements violents envers les autres ou envers soi-même… Ces conduites permettent à l’adolescent de se sentir exister, de venir frôler ses limites et celles des autres. 


C’est ici que la psychothérapie a toute son importance. Celle-ci permet une mise en mots, un passage vers la parole qui met fin aux passages à l’acte en donnant du sens à ce qui fait souffrir.

 

 

L’adolescence est aussi une période durant laquelle s’ancre une distanciation avec les parents par rapport à l’enfance. L’adolescent va chercher des nouveaux liens en dehors de l’espace familial : amis, petit copain, petite copine… L’adolescent ressent la nécessité de se construire et de créer son propre espace. Cette distanciation mutuelle peut être mal vécue de part et d’autre. Elle suppose en effet des remaniements et des réaménagements, qui suscitent parfois des bouleversements et des souffrances.

 

 

La psychothérapie avec l’adolescent est un travail riche, justement car il est un être en devenir, qui se questionne et qui est en quête de ce qu’il veut et de la place qu’il souhaite avoir. La plupart du temps, l’adolescent est désireux d’aller voir un psychothérapeute. Cet accord est indispensable. Lorsque le refus est catégorique, il revient aux parents de le respecter. D’autres fois, le refus peut être travaillé ; il laisse alors une ouverture vers un travail psychothérapeutique. Si la démarche vient de l’idée des parents, il est important d’expliquer à l’adolescent que cet espace est le sien, et pas le vôtre. Ce qui est dit dans l’espace de la séance est soumis au secret professionnel et à une éthique, les paroles ne sont en aucun cas répétées aux parents. Certains peuvent en effet imaginer une alliance « entre adultes » au détriment de l’adolescent. Le psychothérapeute ne s’allie avec personne : il offre un espace de parole pour un être en souffrance.

 

 

La psychothérapie permet à l’adolescent de mieux se connaitre et ainsi de prendre du recul sur les émotions et les situations qui sont vécues. L’adolescent peut en effet mettre en avant au début du travail psychothérapeutique la sensation d’être perdu, de ne pas comprendre ce qui lui arrive, de ne pas saisir pourquoi il va mal, de ne pas savoir ce qu’il veut. Les émotions peuvent être très fortes (colère, amour, passion…) ce qui vient alimenter les possibilités de passages à l’acte. C’est finalement une maturité qu’offre la psychothérapie. Il ne s’agit pas de la maturité que l’on pourrait définir selon l’éducation, mais une maturité d’existence, celle de se connaitre et d’être en accord avec soi-même. La souffrance à l’adolescence peut être particulièrement intense, c’est pour cela qu’il est important d’y faire quelque chose. L’adolescence est une période riche et décisive ; elle offre les bases du vécu adulte.

 

 


Si vous êtes adolescent et que vous désirez commencer une psychothérapie à Maisons Alfort et alentours, vous pouvez joindre Fairouz Nemraoui, psychologue clinicienne et psychothérapeute, au 06.35.47.81.36 ou laissez un message sur ce site.
Si vous êtes adulte (parent, oncle, grands-parents, grande sœur, grand frère…) et que vous êtes inquiets pour un proche adolescent, vous pouvez également nous contacter.
Le maximum sera fait pour vous guider, et vous aider à trouver la solution et le professionnel de soin psychique adapté à votre situation.

Contactez-moi